Latin

Latin

Par admin lyc-kastler-guebwiller2, publié le mardi 21 juillet 2020 00:25 - Mis à jour le mercredi 5 mai 2021 20:41

Le latin, un atout pour réussir !

  • Étudier une langue qui a donné naissance au français, à l'espagnol, à l'italien...
  • Mieux connaître une culture fondatrice de notre civilisation
  • Disposer d'un atout certain pour l'obtention du baccalauréat et pour la plupart des études universitaires

Qui peut faire du latin ?

  • Les cours de latin sont ouverts à tout le monde, grands débutants ou continuants (càd élèves qui ont déjà étudié le latin au collège), que l’on souhaite poursuivre des études qui demanderont une bonne connaissance de la langue français, ou que l’on soit simplement curieux d’une langue et d’une civilisation anciennes dont la connaissance permettent une meilleure appréhension de notre monde moderne.

Pourquoi commencer ou continuer le latin ?

  • L’étude du latin permet de mieux comprendre le sens des mots français en se confrontant à leur étymologie. Le vocabulaire en français et une certaine rigueur dans l’emploi des mots peuvent ainsi se développer.

L’étude des textes ouvre sur la connaissance d’une civilisation à la fois fondatrice de la nôtre et très différente. On peut ainsi se confronter à des mythes et à des faits historiques qui, bien que passés, continuent de nous interroger et de faire référence (ex : les travaux d’Hercule, les conquêtes d’Alexandre, les ambitions de Jules César…).

Pour les continuants : au lycée, l’accent est mis sur un apprentissage progressif de la langue, qui est fait au rythme des élèves et selon leurs connaissances de départ. La traduction des textes se met peu à peu en place. Des points d’histoire de l’art et de civilisation sont également régulièrement abordés.

  • Le latin au bac.

La note de latin au bac repose sur le contrôle continu, c’est-à-dire sur les notes obtenues en cours dans l’année.

C’est la seule option dont les points supérieurs à 10 sont multipliés par 3 : par exemple, si on a un 17 de moyenne, on obtient 21 points d’avance pour le bac.

  • Les poursuites d’étude : avoir étudié le latin dans le secondaire est recommandé quand on souhaite poursuivre des études de Lettres, d’Histoire, de Droit, et de manière générale pour la plupart des études de Sciences humaines.

Les futurs scientifiques curieux de civilisation ancienne y trouvent aussi un intérêt, en particulier en médecine, où des connaissances en langue latine sont appréciables

Que fait_on en cours ? Quelle est la charge de travail ?

  • Qu’est-ce qu’on fait en cours ? Le cours est organisé en séquences, où un thème est abordé : ex : Bestiaire imaginaire : monstres et métamorphoses (2nde), Comment voyage-t-on dans l’Antiquité ? (2nde)…

On étudie des textes, des exposés sont réalisés et des points de langue latine étudiés selon les besoins des élèves et les textes abordés. Pour les débutants et les continuants qui le souhaitent, les textes sont simplifiés et adaptés à leurs connaissances grammaticales de manière à ce qu’ils puissent aussi participer à la traduction. En classe, le travail en groupe et en coopération est encouragé.

 

  • La charge de travail : il y a entre 2 et 3h de cours par semaine, selon les effectifs du groupe.

Je demande en général un ou deux exercices d’un cours à l’autre : un exercice en lien avec un point de grammaire, une petite recherche sur un personnage mythologique ou historique, une courte traduction à reprendre…

Il y a environ trois devoirs par trimestre, qui portent sur le vocabulaire, les points de civilisation étudiés, et un point de grammaire qui a été approfondi en cours. Si le cours est appris, les notes sont très bonnes (>16).