Actualités

Projet UNICA ZÜRN en arts plastiques

Par admin lyc-kastler-guebwiller2, publié le mercredi 30 juin 2021 11:09 - Mis à jour le vendredi 10 septembre 2021 15:17
Capture d’écran 2021-06-30 à 11.07.23.png

D’après : UNICA ZÜRN, L’HOMME JASMIN

 

 

OBJECTIFS :

Mise en forme d’un travail collaboratif et transdisciplinaire (arts plastiques, dessin, danse, vidéo, photographie), respectant les gestes barrières et prévoyant de donner à la captation vidéo une forme artistique diffusée en ligne.

En effet, la plupart des élèves, mis à part le groupe des secondes, suivait les cours en groupes réduits en alternance d’heure de présence au lycée et de mise en œuvre du projet à distance.

C’est pourquoi nous avons convenu avec les artistes d’utiliser des techniques variées, permettant des mises en forme flexibles et ajustables d’un groupe de travail à l’autre. Nous avons choisi des incitations pédagogiques permettant des réponses spontanées, puis nous les avons orchestrées et mises en scène via la pratique de la photographie, de la projection et de la captation de vidéos.

L’idée était de donner à la captation vidéo une forme artistique à diffuser en ligne, puisque ni le public, ni les élèves, ni les artistes, ni les professeurs ne pouvaient se réunir nombreux.

La captation finale visa un mixage d’images, mêlant espace physique concret et espace virtuel de l’image projetée. L’imaginaire de l’Homme Jasmin s’y prêtait parfaitement dans le sens où Unica ZÜRN y décrit l’épreuve de sa maladie mentale et ses visions hallucinées d’images réelles et fruit de son inconscient.

NOTIONS ABORDÉES ET LIENS AUX PROGRAMMES :

EN SECONDE :

La figuration et la construction de l’image : espaces et dispositifs de la narration (séquences visuelles, polyptyques, installations...)
Le temps et le mouvement de la figuration : temporalités et mouvements (réels, suggérés, temps de dévoilement et/ou mouvement du spectateur...) au service d’une narration.

EN PREMIÈRE :

Reconnaissance artistique et culturelle de la matérialité et de l’immatérialité de l’œuvre : perception et réception, interprétation, dématérialisation de l’œuvre

EN TERMINALE : Machines à dessiner, protocoles ou programmes informatiques pour générer des dessins / Mise en scène de l'image

DÉROULEMENT :

Les ateliers avec les élèves se sont essentiellement déroulés sur la période d’avril à juin 2021, les 7 et 8 juin étant les dates de la captation globale en arts plastiques et arts plastiques + EPS.

La première étape de travail visa à faire découvrir l’univers artistique d’Unica ZÜRN artiste plasticienne, rattachée aujourd’hui au mouvement surréaliste et auteur de l’Homme-Jasmin. Dans ce récit elle retrace son cheminement artistique guidé par son inconscient et sa perception d’une réalité hallucinée, peuplée de formes mouvantes, habitée d’êtres étranges et de croyances mystiques. Elle y explique comment sa maladie qui lui infligeait des pertes de repères physiques et mentaux, lui permettait aussi de sublimer la réalité et de la supporter grâce à la création d’œuvres graphiques.
Travail sur la prise de parole, les postures, la pose de la voix, le rythme de lecture et la concentration sur le sens des phrases. La lecture permettant d’habiter un texte et de se l’approprier avant d’en imaginer des propositions artistiques..

PROLONGEMENTS :

Exposition aux Dominicains à la rentrée de septembre 2021.

Monsieur Dolfus, directeur de la structure, enthousiasmé par nos réalisations, a proposé de prendre en charge l’impression de photographies sur plexiglas qui seront accrochées dans le cloître des Dominicains.

Une projection des vidéos du projet Unica ZÜRN (version arts plastiques et arts plastiques + EPS ) est envisagée lors du vernissage de l’exposition des ces photographies.

Les élèves de première poursuivront leurs recherches autour des thématiques de ce projet en terminale, en abordant la question du mixage et de la transformation des images matérielles et virtuelles, par divers processus, protocoles et « machines » à détourner et à fabriquer des images..

Avec

CARANUSCA
Le LED - 1 chemin du Leidt
57100 THIONVILLE
Elphège KONGOMBÉ, actrice et réalisatrice
Maëlla-Mickaelle MARÉCHAL, vidéaste et réalisatrice

LYCÉE ALFRED KASTLER DE GUEBWILLER
Fanny FOUGEROUSSE, professeure d’arts plastiques
Élèves de spécialité et option arts plastiques,
Niveaux : seconde, première, terminale

LES DOMINICAINS DE HAUTE ALSACE